Les comptages réalisés en 2007 dans le cadre de l’étude SRWT en divers points du réseau urbain liégeois ont relevé à la pointe la plus forte du matin sur le tronçon le plus chargé, soit sur l’axe nord-sud de fond de vallée :

 

  • 550 voyageurs par heure et par sens (place Général Leman). Selon l’augmentation globale du volume de clientèle, ce flux est estimé en 2010 à 4.000 voyageurs par heure et par sens.

Sur l’axe est-ouest, on relevait en 2007 comme charge la plus élevée :

  • 400 voyageurs par heure et par sens à Fontainebleau, et 1.100 voyageurs par heure et par sens en Amercœur

En d’autres points péri-centraux du réseau :

  • des chiffres similaires à ceux observés à Droixhe et en Amercœur
  • et des chiffres un peu plus élevés au Val Benoît.

Aux points les plus chargés de cet axe, on observe 4.000 voyageurs par heure de pointe et par sens. À un tel niveau de demande, il est nécessaire d’organiser le passage à un mode de plus grande capacité que l’autobus : le tramway.